Info CEDEAO

image

Quelle stratégie de vaccination pour éradiquer les maladies animales transfrontalières en Afrique de l’Ouest d’ici à 2030 ?

24 Sep, 2022

Ribeira Grande de Santiago, Cap-Vert, le 24 septembre 2022                                                                                                         L’atelier parallèle du réseau des services vétérinaires et des ordres nationaux de vétérinaires de la 8ième Réunion annuelle des réseaux régionaux de santé animale de la Cedeao s’est réuni du 19 au 21 septembre 2022 pour affiner et synchroniser les stratégies nationales de vaccination. Ce travail de groupe a facilité la définition d’indicateurs clés chiffrés en lien avec les stratégies mondiales d’éradication des maladies animales prioritaires et les zoonoses.

 

Les trois jours de discussions ont permis aux experts du réseau de passer en revue (i) les plans nationaux stratégiques pour la Peste des Petits Ruminants (PPR) et la PPCB sur la base de l’état d’avancement des indicateurs de la campagne 2021/2022 et les préparatifs de la campagne 2022/2023, (ii) les efforts de vaccination contre la rage et la fièvre aphteuse (FA) mettant en lumière les approches concertées et harmonisées, (iii) les différents vaccins utilisés dans les campagnes de contrôle et d’éradication de la PPCB, la PPR, la rage et la FA, (iv) la description de la chaîne de froid utilisée sur le terrain à savoir le matériel ou les équipements utilisés pour stocker, conserver et transporter les vaccins et (v) la stratégie de mobilisation des ressources financières et matérielles permettant de soutenir les campagnes de vaccination.

 

Pour chaque niveau de préoccupation, les experts ont procédé à un partage d’expériences sur les succès, les principaux défis et les voies de contournement envisagées dans chaque pays, notamment les solutions coordonnées à entreprendre au niveau régional.

 

Les réflexions ont permis d’aboutir à des recommandations pour la campagne 2022/2023. Il s’agit entre autres de (i) harmoniser et organiser des campagnes de vaccination conjointes dans les différents pays, (ii) améliorer la sensibilisation des éleveurs sur le marquage des animaux, (iii) appuyer le financement et la mise en œuvre des plans, (iv) recenser le cheptel, (v) coordonner l’éradication de la PPR au niveau régional, (vi) élargir le Groupe régional de coordination des incidents (GCI) à toutes les maladies, (vii) mettre en place le collège des Présidents des ordres vétérinaires des pays de la Cedeao et (viii) mettre en place un stock d’urgence régional de vaccins et de réactifs.

 

Le Plan d’actions qui en découle met en lumière les activités prévues, les résultats attendus, la stratégie de mise en œuvre, la Direction de services vétérinaires responsable de la mise en œuvre de l’activité, la source probable du financement, le délai de mise en œuvre et l’institution chargée du suivi de la mise en œuvre de l’activité.

 

Le Comité Vétérinaire Régional (CVR) institué par la Commission de la Cedeao en 2010 complète le dispositif institutionnel régional qui comprend le Réseau de laboratoires vétérinaires (RESOLAB-Réseau de Laboratoires) et le Réseau d’épidémiosurveillance (RESEPI), permettant ainsi à la Commission de la Cedeao, à travers le CRSA, de coordonner les initiatives en matière de santé animale dans la région.

 

Pour rappel, compte tenu de l’impact négatif des maladies identifiées comme prioritaires, des stratégies d’éradication ou de contrôle ont été élaborées au niveau mondial, engageant ainsi les pays à fournir des efforts pour la lutte, sous l’égide de la FAO, l’OMSA et l’OMS lorsqu’il s’agit des zoonoses. Il a été ainsi lancé en 2015 le Programme mondial d’éradication de la PPR à l’horizon 2030. Selon la FAO, le suivi de la progression des pays infectés vers le stade 4 (stade final de l’éradication) permet d’établir qu’en 2021, seuls 15% des pays se trouvaient au stade 3. Deux pays ont indiqué être au stade 4, c’est à dire le stade final, alors qu’en 2015 aucun pays ne s’y trouvait. D’autres engagements mondiaux d’éradication concernent la rage « zéro cas à l’horizon 2030 », le contrôle de la fièvre aphteuse (FA) ou de la PPCB.

 

États membres