Twitter Facebook Youtube
La CEDEAO organise une réunion de sensibilisation des acteurs du secteur des transports sur la mise en œuvre du plan directeur régional de développement des infrastructures

Accra, le 29 août 2022. La Conférence des Chefs d’État, au cours de son 60e sommet tenu en décembre 2021, a approuvé le plan directeur régional de la CEDEAO sur le développement des infrastructures. Ce plan couvre la période allant de 2020 à 2045 et comprend 201 projets régionaux pour un coût estimé à 131 milliards de dollars (USD).

L’une des mesures d’accompagnement nécessaires du plan directeur relatif au développement des infrastructures consiste à lancer une campagne de sensibilisation afin de mieux le promouvoir auprès des acteurs parmi dont les organisations régionales. Le but sera de faire du plan directeur le cadre stratégique faisant autorité, reconnu par toutes les parties prenantes dans le développement des infrastructures dans l’espace CEDEAO.

 

En conséquence, la Commission de la CEDEAO a organisé un atelier de sensibilisation du 29 au 30 août 2022 à Accra, au Ghana en vue de présenter le document aux ministres des transports des États membres de la CEDEAO, ainsi qu’aux partenaires au développement tels que la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC) et l’Agence Espagnole pour la Coopération Internationale au Développement (AECID), afin de permettre aux acteurs de réfléchir à la mobilisation des ressources, à la coordination et à la mise en œuvre dudit plan, en l’occurrence dans le secteur des transports.

 

La cérémonie d’ouverture a été marquée par un discours de bienvenue du Commissaire aux infrastructures, à l’énergie et à la digitalisation de la Commission de la CEDEAO, M. Sediko Douka, au nom du Président de la Commission, S.E. Alieu Omar TOURAY. Il a été suivi par une allocution d’ouverture prononcée par la Directrice des politiques et de la planification, Mme Rita OHENE SARFROH, au nom du Ministre des routes et des autoroutes du Ghana.

 

Ont participé à la réunion les ministres des États membres de la CEDEAO et les partenaires au développement. Étaient également présents les représentants de la Commission de la CEDEAO et de ses institutions spécialisées telles que la BIDC représentée par son Vice-Président chargé des opérations.

Partager sur:

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram