Twitter Facebook Youtube
Sensibilisation aux technologies PV solaires et mise en place du cadre politique au développement du marché des Systèmes PV Hors Réseau : la CEDEAO lance les activités du ROGEAP au Togo.

Le Projet Régional d’Accès à l’Électricité hors Réseau (ROGEAP) a officiellement lancé ses activités ce mardi 26 juillet 2022 à Lomé, le démarrage de ses activités au Togo. C’était au cours d’un atelier dont les travaux ont officiellement été lancés par le Directeur de Cabinet de la Ministre déléguée auprès du Président de la République chargée de l’Energie et des Mines, en présence du Représentant Résident de la CEDEAO au Togo.

Les participants à cet atelier proviennent du Ministère délégué en charge de l’énergie et des Mines du Togo, de la Direction Nationale de la CEDEAO au Togo, de la BOAD, des institutions bancaires et commerciales, des institutions de partenaires financiers et techniques, de la société civile, du secteur privé et des médias.

 

L’objectif principal de cet atelier est de présenter d’une part la nouvelle structuration du projet ROGEAP aux parties prenantes et de les sensibiliser d’autre part en vue de la mise en place du cadre politique au développement des technologies solaires et du marché des Systèmes PV Hors Réseau au Togo. De façon spécifique, les participants ont, entre autres au cours de cet atelier, débattu de la situation des systèmes solaires autonomes; du cadre institutionnel et réglementaire du secteur des systèmes solaires autonomes au Togo, des activités planifiées dans le cadre du projet ROGEAP, de l’implication des entreprises privées dans l’électrification des infrastructures et établissements publics et enfin de l’identification des besoins en assistance technique pour les acteurs clés au Togo.

 

Les travaux de cet atelier ont officiellement été lancés par M. Banimpo GBENGBERTANE, Directeur de Cabinet, représentant S.E Madame Mila AZIABLE, Ministre délégué auprès du Président de la République, chargé de l’Energie et des Mines en présence de S.E Barros Bacar BANJAI, Représentant Résident de la CEDEAO au Togo et de M. Elhadji SYLLA, Conseiller Principal du Projet ROGEAP, représentant le Commissaire Sédiko DOUKA en charge des Infrastructures, Energie et Digitalisation de la CEDEAO.

Intervenant à l’ouverture de la cérémonie d’ouverture, le Conseiller Principal du ROGEAP a transmis les remerciements du Commissaire de la CEDEAO en charge des Infrastructures, Energie et Digitalisation aux autorités togolaises pour avoir autoriser la tenue de cet atelier, aux participants pour leur présence et en particulier à la Ministre déléguée en charge de l’Energie et des Mines du Togo pour son soutien aux activités du projet ROGEAP et à sa réussite au Togo.

 

Intervenant au nom du Président de la Commission de la CEDEAO, l’Ambassadeur S.E Barros Bacar BANJAI est surtout revenu sur les principaux objectifs et missions du projet en ses termes : « L’objectif visé par la CEDEAO et de ses partenaires à travers le ROGEAP est d’aider les États membres à mettre en place un cadre favorable pour développer le marché de l’énergie solaire hors réseau et de promouvoir l’accès à ce type d’énergie par une meilleure participation et un financement du secteur privé ».

 

Dans son discours d’ouverture, M. Banimpo GBENGBERTANE a rappelé le rôle moteur que joue l’énergie dans le développement économique, social et culturel d’un pays. « Les mini-réseaux du secteur privé ont un rôle important à jouer dans le développement socio-économique de l’Afrique rurale. Tout comme les systèmes individuels autonomes, ils constituent une solution alternative à l’électrification rurale traditionnelle basée sur l’extension du réseau en s’appuyant sur des solutions hors réseau.» a déclaré le Directeur de cabinet, avant de lancer officiellement les travaux de l’atelier.

 

Au cours de la phase pratique de l’atelier, plusieurs présentations ont été faites sur la politique nationale et la réglementation, l’état des lieux de l’électrification, des projets et programmes dont le fonds TINGA dans le domaine des systèmes solaires hors réseau au Togo. Les participants ont ensuite été divisés en deux groupes de travaux pratiques, l’un sur la thématique : « politique, normes, standards et taxation des produits solaires photovoltaïques hors réseau » et l’autre sur la thématique : « Entreprises privées et institutions financières ».

 

À l’issue de cet atelier, les participants ont formulé plusieurs recommandations dont : (i) l’amélioration du cadre institutionnel du secteur de l’énergie au Togo en y intégrant des dispositions légales et incitatives sur le hors réseau pour amener les banques à s’intéresser au secteur de l’énergie (ii) une meilleure vulgarisation et communication sur les textes afin de permettre au secteur privé de mieux cerner les politiques et projets initiés par l’Etat, (iii) la mise en place de normes de qualité et renforcement des capacités des structures et laboratoires de contrôles pour protéger et assurer la qualité du marché du hors réseau.

 

Après les étapes du Nigéria et du Togo, l’atelier national de sensibilisation des acteurs sur le projet ROGEAP sera également organisé en Gambie le 03 Août, en Côte d’Ivoire le 04 août, au Bénin le 17 août et dans les autres États membres concernés par sa mise en œuvre.

Partager sur:

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram