Twitter Facebook Youtube
Réunion du Comité Régional de suivi du plan d’action 2019-2023 de la CEDEAO pour le retour des biens culturels a leurs pays d’origine.

La Commission de la CEDEAO à travers le Département Education, Science et Culture, a organisé les 21 et 22 juillet 2022 à Cotonou au Bénin, la réunion 2022 du Comité régional de suivi du plan d’action 2019-2023 de la CEDEAO pour le retour des biens culturels a leurs pays d’origine. L’objectif principal de la réunion est de préparer et d’examiner la planification du symposium international sur les démarches de restitution, prévu en novembre 2022 à Dakar au Sénégal.

De façon spécifique, il s’agissait entre autres pour les participants d’approuver les thématiques ainsi que la planification du symposium international sur les démarches de restitution des biens culturels, d’identifier des partenaires internationaux pouvant apporter un soutien technique ou financier au symposium, de proposer un plan de partenariat avec les ambassadeurs des pays de la CEDEAO à l’UNESCO, d’examiner les Termes de Références de l’inventaire des biens culturels à l’étranger et de soutenir la mobilisation des ressources pour financer le Plan d’action sur le retour des biens culturels.

 

La cérémonie d’ouverture de cette réunion a été présidée par S.E Jean Michel ABIMBOLA, Ministre du Tourisme, de la Culture et des Arts du Bénin. Elle a été marquée par 3 allocutions : la première allocution a été celle du Dr. Mamadu JAO, Commissaire Education, Science et Culture de la CEDEAO, prononcée par le Dr. Emile ZIDA, Chef de Division Culture. Au nom du Commissaire, Dr. ZIDA a d’abord rendu un hommage aux autorités du Bénin pour les efforts engagés dans la valorisation de la culture africaine en général et de la culture béninoise en particulier, en l’occurrence le succès de la restitution par la France de 26 œuvres du Palais royal d’Abomey.

 

Pour lui, cette réunion préparatoire du symposium international sur les restitutions se tient dans un contexte favorable sur la question, eu égard aux décisions et aux succès engrangés par certains Etats membres en la matière. Entre autres, l’hommage rendu par la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement à son Excellence Monsieur Patrice Talon, en le nommant lors de leur Sommet du 3 juillet 2022, en qualité de Champion de la CEDEAO sur les questions de restitutions, le succès de restitution des œuvres du Bénin, le succès de la signature d’un Accord entre le Nigéria et l’Allemagne le 1er juillet 2022 pour la restitution de 1100 biens culturels, essentiellement les bronzes du Benin City, etc.

Dans son allocution, l’honorable Abla Dzifa GOMASHIE du Ghana et Vice-Présidente du Comité régional, au nom du Président du Comité, a insisté sur les efforts des membres du Comité qui doivent prendre en compte l’approche globale de la restitution, mais en allant au-delà de la restitution des biens, pour l’enseignement à la jeunesse de ce qu’a été notre histoire. Selon elle, toute l’Afrique doit jouer un rôle-clé dans le retour des biens culturels, au bénéfice des générations futures.

 

Dans son discours d’ouverture officielle de la réunion, Monsieur Erik TOTAH, Directeur de Cabinet du Ministre du Tourisme, de la Culture et des Arts du Bénin a insisté sur la synergie d’action régionale que revêt le Plan d’action de la CEDEAO. Tout en soulignant les efforts faits par les Etats de la Région en la matière, il a exhorté ceux-ci à redoubler d’efforts pour réclamer nos biens culturels. Avant de terminer son propos, il a exhorté les membres du Comité, tout en tenant compte des enjeux multiples à des dimensions aussi bien politiques, diplomatiques ou stratégiques, économiques, culturelles que juridiques de la question de la restitution, à faire des propositions réalistes, objectives et efficientes afin que la mise en œuvre de ce plan d’actions ait un impact réel, et que par ailleurs le symposium international connaisse un succès.

La cérémonie de clôture de la réunion, présidée par le Président du Comité Régional, Monsieur Mallam Issa ASSOUMANA, et qui s’est déroulée le vendredi 22 juillet, a connu la présence de Madame Coline-Lee TOUMSON-VENITE, chargée de mission Arts et Culture du Président de la République du Bénin. Plusieurs recommandations ont été faites au cours de la réunion. A l’endroit de S.E Patrice TALON, Président de la République Bénin, les participants sollicitent son accompagnement pour faire du symposium international sur les restitutions un évènement majeur et retentissant aux yeux du monde ; ainsi que pour faire une Déclaration forte sur les restitutions en Afrique.

 

A l’endroit de la CEDEAO, les participants ont, entre autres, recommandé de communiquer assez tôt aux Autorités sénégalaises sur l’organisation du Symposium et solliciter leur accompagnement, de proposer la restitution des biens culturels comme l’un des thèmes de la prochaine Conférence Générale de l’UNESCO en 2023, de saisir l’UNESCO afin de proposer le statut d’observateur de la CEDEAO auprès de son Comité Restitution, d’informer et impliquer l’Union africaine dans l’organisation du symposium, de laisser l’initiative des inventaires aux États membres dans les pays détenteurs, tout en les soutenant dans les négociations et l’engagement diplomatique ou encore de prendre des dispositions pour la mise en œuvre effective de la feuille de route revue, comprenant les priorités du Plan d’action pour les 2 prochaines années.

 

Au cours de la réunion et grâce à la bienveillance des autorités du Bénin, les membres du Comité ont eu droit à une visite, au Palais présidentiel à Cotonou, de l’exposition des 26 œuvres restituées par la France au Bénin. En rappel, le Comité régional comprend des personnalités du monde politique et diplomatique, pour la plupart des anciens ministres en charge de la culture ou anciens ambassadeurs, ainsi que des personnes ressources.

 

Partager sur:

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram