Twitter Facebook Youtube
Lancement officiel de la Stratégie régionale intégrée de développement du capital humain de la CEDEAO et de la Stratégie nationale de développement du capital humain de la République Fédérale du Nigeria.

Abuja, (Nigeria), le 24 juin 2022. Déterminé à améliorer considérablement les indices de développement humain en Afrique de l’Ouest, le Conseil économique national du Nigeria (CEN) présidé par le Prof. Oluyemi Osinbajo, Vice-Président de la République Fédérale du Nigeria a organisé en collaboration avec la Commission de la CEDEAO, un forum international pour lancer la Stratégie régionale intégrée de développement du capital humain du Nigeria et la Stratégie régionale intégrée de développement du capital humain de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). L’événement a eu lieu ce jeudi 23 juin 2022 à Abuja, au Nigeria.

Prof. Oluyemi Osinbajo, Vice-Président de la République Fédérale du Nigeria

Dans son allocution solennelle, le Prof Osinbajo, a souligné que le Capital Humain se trouve au cœur de toutes les actions des Gouvernements, du Secteur Privé et de la société civile de la région. Le plus important investissement et l’objectif principal seraient alors, selon lui, de mettre l’accent sur le développement du capital humain à savoir la santé, l’éducation, une formation de qualité, ainsi que sur l’emploi de la population ouest africaine. Une population qui se trouve être à la fois la plus jeune et qui a le plus fort taux de croissance au monde.

 

Le Prof. OSINBAJO a rappelé la création de Conseil économique national du Nigeria (CEN) par le Président Muhammadu BUHARI composé des gouverneurs des trente-six (36) Etats de la Fédération, du Ministre en charge de la Capitale Fédérale, du ministre des Finances, du Ministre du Budget et du Plan, du Gouverneur de la Banque Centrale. Il s’est réjoui de la réalisation de cette étape clé qui est l’élaboration de ce document stratégique national dont la mise en œuvre permettra d’améliorer significativement le niveau de vie des populations.

G-D, SE Nuno Gomes Nabiam, SE Le Prof OSINBAJO, SE Finda KOROMA

Pour S.E. Madame Finda E.M KOROMA Vice-Présidente de la Commission de la CEDEAO, ce lancement conjoint des deux stratégies, représente une initiative d’une grande importance symbolique de l’intégration régionale et témoigne de la conscience commune de nos États membres de la nécessité de travailler à la réalisation de « la CEDEAO des peuples : paix et prospérité pour tous » comme stipulé dans la Vision 2050 de la CEDEAO.

 

Dans son allocution à ce Forum international, S.E. Madame Finda E.M KOROMA a présenté le tableau préoccupant dans lequel se trouve les pays membres de l’Organisation régionale Ouest Africaine caractérisé par (i) la vulnérabilité de la région de la CEDEAO aux chocs extérieurs reste élevée, notamment en raison de la dépendance excessive du secteur primaire dans le revenu des populations et des États membres, (ii) la faible diversification des économies due aux secteurs à faible valeur ajoutée. « Sur le plan social, la région enregistre une forte croissance démographique, une forte concentration de jeunes, un niveau élevé d’analphabétisme, un niveau élevé d’inégalité et de disparité entre les sexes, un chômage disproportionné et un nombre limité de services sociaux de base » a dit la Vice-Présidente S.E. Madame Finda E.M KOROMA

 

Elle a par ailleurs ajouté que les différents défis à la frontière de l’insécurité, de la santé, de l’inflation, de la migration illégale, et le changement climatique ont un impact sérieux sur l’avenir de la région et doivent être abordés, d’où l’adoption de la Vision 2050 de la CEDEAO pour stimuler les stratégies et les programmes en réponse aux défis régionaux ci-dessus.

 

C’est donc en vue de combler les déficits actuels de capital humain dans la région et de préparer celle-ci à tirer le meilleur parti des dividendes démographiques de sa population que la Commission de la CEDEAO, avec d’autres partenaires au Développement internationaux et des États membres, a élaboré la Stratégie de développement intégré du capital humain (DSH) pour la région CEDEAO dans le but de faire de celle-ci la meilleure communauté économique régionale en termes de développement du capital humain d’ici 2030, a déclaré S.E. Finda KOROMA.

Dignitaires Royaux et Traditionnels du Nigéria

D’importantes allocutions ont également été prononcées lors de ce forum régional à savoir celle de Mr Nuno Gomes Nabiam, Premier Ministre de la République de Guinée-Bissau, de Dr. Mohammed Juldeh Jalloh Vice-President, Premier Ministre de la République de Sierra Leone représenté par DR Austin Demby Ministre de la Santé, de Madame Zeinab Hamed, ministre des Finances du Nigéria, de S.E. Babacar Matar Ndiaye, Ambassadeur du Sénégal près le Nigeria et la CEDEAO, de Sa Majesté Impériale Ooni Enitan Adeyeye Babatunde Akande Ogunwusi, OONI OF IFE, et de celles des représentants du Bureau du Commonwealth du Royaume Uni, de la Banque Mondiale et des Fondations Aliko Dangoté et Bill & Melinda Gates.

 

Ils ont tous salué l’initiative de la CEDEAO et du Nigeria pour ces deux documents importants, et ont pris l’engagement de l’implication de leurs pays ou organisations respectives dans la mise en œuvre des deux stratégies pour le bien-être des populations ouest africaines.

 

Notons la présence à cette importante cérémonie, des membres du gouvernement et des Gouverneurs Exécutifs des Etats du Nigeria, des Ambassadeurs des Etats membres de la CEDEAO accrédités près le Nigeria et la CEDEAO, des Hauts Dignitaires, Chefs traditionnels et Chefs Religieux du Nigéria, des Officiels de la CEDEAO, de l’UNICEF et du Conseil économique national du Nigeria.

Photos


Partager sur:

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram