Twitter Facebook Youtube
Première session ordinaire 2022 du Parlement  de la CEDEAO du 9 juin au 2 juillet

Communiqué de presse

Première session ordinaire 2022 du Parlement  de la CEDEAO du 9 juin au 2 juillet

Abuja, 8 juin 2022. La première session ordinaire 2022 du Parlement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) se tient du 9 juin au 2 juillet 2022 au siège de l’institution à Abuja, la capitale du Nigéria.  La session, qui réunit les 115 députés communautaires, se tient conformément à l’article 27 de l’Acte additionnel relatif au renforcement des prérogatives du Parlement de la CEDEAO.

Au cours de cette session, le Parlement délibérera sur des projets de règlements communautaires émanant de la Commission de la CEDEAO, examinera des stratégies visant à améliorer la gouvernance dans l’espace communautaire, abordera les questions de changements anticonstitutionnels de gouvernement et proposera des solutions pour la consolidation de la démocratie dans la sous-région.

L’un des temps forts de cette session reste la présentation du rapport sur l’état de la Communauté par le Président de la Commission de la CEDEAO, Son Excellence Jean Claude Kassi Brou. Il se plie à cet exercice en vertu de l’article 32 de l’Acte additionnel renforçant les prérogatives du Parlement qui stipule : « A chaque session ordinaire du Parlement de la CEDEAO, le Président de la Commission présente un rapport général sur l’état de la mise en œuvre du programme de travail de la Communauté ».

Cette présentation reste un   moment important du fonctionnement institutionnel de la CEDEAO. Elle donne l’occasion aux représentants des peuples que sont les députés de suivre la mise en œuvre des programmes communautaires.

Une séance interactive est également prévue avec le Commissaire de la CEDEAO en charge de l’Agriculture, de l’environnement et des ressources en eau sur les principales initiatives de son département.

Des ateliers parlementaires sont aussi au menu de cette session.  Des organisations publiques, privées ou de la société civile y sont invitées pour présenter et expliquer aux députés régionaux leurs missions et réalisations et les défis auxquels elles sont confrontées.

Il s’agit pour le Parlement, à travers ces ateliers, d’être à l’écoute des préoccupations de ces organisations.

 

Le Parlement de la CEDEAO est composé de 115 sièges. Pour l’attribution de ces sièges, il est garanti à chaque Etat membre un minimum de cinq sièges. Les quarante sièges restants ont été répartis au prorata de la population de chaque pays. Sur la base de cette répartition, le Nigeria dispose de 35 sièges, le Ghana 8, la Côte d’Ivoire 7, le Burkina Faso, la Guinée, le Mali, le Niger et le Sénégal ont 6 sièges chacun. Les autres pays à savoir le Bénin, le Cap-Vert, la Gambie, la Guinée Bissau, le Libéria, la Sierra Leone et le Togo ont 5 sièges chacun.

Partager sur:

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram